in
out

Piazzale Michelangelo

Piazzale Michelangelo

Pour une vue inoubliable nous conseillons aux hôtes du Residence Michelangiolo une promenade jusqu'à Piazzale Michelangelo et à la Basilica di San Miniato.

Entre le 1865 et le 1871, dans les ans dans lequel Florence fut capitale du Royaume de l'Italie, l'architecte Giuseppe Poggi il projeta et il réalisa un nouveau boulevard entre Porte Romaine et Place Ferrucci le soi-disant "Viale dei Colli", une série de boulevards panoramiques avec à la sommité l'Esplanade Michelangelo, grande terrasse panoramique avec vue sur toute la ville de Florence.

Une fois atteinte l'esplanade, on peut admirer un de panoramas les plus merveilleux au monde: avec un regard unique ils s'étreignent la Cathédrale, les Uffizi, Palazzo Vecchio et puis plus haut, les collines au nord de la ville avec du Fiesole et son clocher.
Le Piazzale Michelangelo est dédié au grand artiste de la Renaissance dont présente une copie en bronze de la statue du David, (aujourd'hui au Musée de l'Académie) et copies des quatre allégories des Chapelles Medicee de Saint Lorenzo. Aux épaules de Piazzale Michelangelo,  l'architecte Poggi il réalisa une Loge en style néoclassique qui aurait dû accueillir toutes les oeuvres du Michelangiolo, par contre destinée à café et restaurant.

De l'Esplanade sur le côté de l'Ouest ils se rencontrent les escaliers qui portent à l'église de San Salvatore al Monte alle Croci. Importante construction de la Renaissance, à Noël elle est envahie par les Florentins pour vous écouter la messe de minuit.
Si du Piazzale Michelangelo nous continuons le Boulevard nous trouvons un perron blanc qui porte à l'Église de San Miniato al Monte qui est un important témoignage de l'architecture romane florentine. Elle fut achevée seulement au début du XIII siècle.

Le façade est austère et gracieuse ensemble, avec un motif de tympans courbes et triangulaires alternés, comme dans le Baptistère; la partie inférieure comprend cinq arcades. Sur le cuspide du fronton poste vint en 1401 un aigle en cuivre doré, symbole de l'Art de Calimala, l'association des marchant de draps de laine que siècles premier il avait construit la richesse de la ville et que depuis 1288 il eut en main l'administration de l'église. L'intérieur est divisé en trois nefs et exposition la tentative de se détacher de la tradition du Brunelleschi pour chercher un rythme plusieurs scandé par les chiaroscuri des deux ordres superposés; les chapiteaux sont en partie en marbre et en partie en brique. La nef centrale a le plancher divisé en carrés décorés et au bout à elle, il se trouve la Chapelle du Crucifix de Michelozzo.

À droite de l'église nous trouvons l'Immeuble des Évêques, résidence d'été des évêques florentins jusqu'à le 1553.  En 1594 il fut incorporé dans le Couvent de San Miniato.

 



_info_bottom
© 2017 | powered by dotflorence.com | SmartSites Project